Myriam et moi, nous nous sommes inscrits à la réunion annuelle de la section anglaise de l’IFFR, ce qui nous a donné l'occasion de voler jusqu'en Ecosse, du 26 juin au 3 juillet. Il y a quelques photos après le récit.

 

Jeudi 26 – Kraainem - Dundee

Nous décollons de Grimbergen en milieu de matinée avec un plan de vol pour Calais (il est interdit de voler de Grimbergen vers un pays non Schengen !). Je rentre un nouveau plan de vol et nous mettons le cap sur Sherburn-in-Elmet (EGCJ) où nous faisons le plein et prenons un lunch léger (nous gagnons une heure à l’aller). Dernière étape : Dundee (EGPN) où nous atterrissons vers 17h.

Nous nous rendons à l’hôtel Apex en taxi et nous avons le temps de nous rafraîchir avant le souper à l’hôtel avec Ian Kerr, l'organisateur de l'événement, et quelques amis déjà arrivés.

 

Vendredi 27 – Dundee

Le début des festivités est prévu à l’aéroport à 11h30 Nous avons donc le temps de faire un tour en ville et de nous rendre à pieds à l’aéroport où le gros des troupes arrivent. Jean-Luc et Dominique Brice sont venus en TB20 avec leurs amis Michel et Chantal Tissier. Un lunch léger est prévu sur place avant un départ en car pour aller visiter le château de Glamis : un très grand château au milieu d’un beau parc. La visite guidée est très intéressante. Le souper est prévu à l’hôtel.

 

Samedi 28 – St. Andrews

Aujourd’hui le programme prévoit la visite de St. Andrews, la Mecque du golf mais aussi une des plus anciennes villes universitaires d’Ecosse. Nous suivons une visite guidée de la ville de 10h30 à 12h30 puis nous prenons un lunch avec les Brice et leurs amis dans un pub typique. Nous avons encore le temps de faire un petit tour avant de reprendre le car pour le retour à Dundee. 

En fin d’après-midi nous allons visiter le Discovery et son musée. C’est sur ce navire, spécialement conçu pour l’exploration polaire et construit en 1900 à Dundee, que le capitaine Robert Scott réalisa sa première expédition scientifique dans l’antarctique. La visite du bateau, très bien restauré, est extrêmement intéressante. Nous y sommes accueillis par un joueur de cornemuse en grand apparat. Après l’apéritif dans la cale du navire, c’est dans le musée qu’a lieu le dîner de gala.

 

Dimanche 29 – Plockton

Le programme officiel se termine au déjeuner, mais Ian propose, vu le beau temps, une excursion vers Plockton sur la côte ouest. 4 avions avec 12 occupants répondent présents. Nous prenons John à bord, un pilote rotarien qui accepte de s’occuper de la radio, ce qui me soulage beaucoup. 

Une heure de vol pour traverser l’Ecosse et survoler de superbes paysages, y compris le Loch Ness, avant d’atterrir sur une petite piste en dur au bord de l’eau. 20 minutes de marche et nous arrivons au village de Plockton, un charmant patelin où nous prenons le lunch à la terrasse d’un resto ne payant pas de mine mais servant de délicieuses langoustines.

Encore une petite ballade et nous reprenons le chemin du terrain pour rentrer à Dundee, en faisant une escale à Perth (EGPT) pour faire le plein. Le soir, souper à l’hôtel avec les derniers présents.

 

Lundi 30 – Dundee - Glenforsa

Les vacances à nous deux commencent: sur les conseils de Ian, nous nous envolons vers l’ouest pour Glenforsa, une petite piste en herbe au bord de l’eau sur l’île de Mull. Nous y sommes accueillis par David Howitt, un ami d’Ian, responsable du terrain, et qui loue des voitures. Nous en avions réservé une et elle nous attend au pied de l’avion.

Nous nous rendons à Tobermory en faisant un arrêt à Salen pour un lunch léger. Tobermory, un très joli port de pêche, est surtout connue pour son alignement d’impeccables maisons colorées. Nous trouvons de la place à l’hôtel The Western Isles pour 2 nuits. Ce soir nous soupons au Café Fish, le restaurant le plus réputé de l’île, spécialisé dans les produits de la mer, et qui possède son propre bateau de pêche. Nous nous sommes régalés.

 

Mardi 1 – Tobermory

La météo est géniale: ciel bleu, température clémente et vent quasi nul; typique de l’Ecosse? Nous commençons la journée en visitant la seule distillerie de l’île: celle de Tobermory. Avec un guide passionné nous parcourrons les différentes étapes de la fabrication du whisky: finalement ce n’est pas plus compliqué que de distiller de la bière et de laisser mûrir le résultat. Une agréable dégustation clôture la visite et j’achète bien sûr une bonne bouteille en souvenir.

Nous réservons alors un vélo électrique de location à Calgary que nous rejoignons avec le bus local. Nous dégustons notre lunch-paquet pris à l’hôtel à la terrasse de la galerie Art in Nature avant d’enfourcher nos vélos. Un coup d’œil sur la superbe plage de sable blanc, et nous mettons le cap sur Tobermory en passant par Dervaig et en faisant un détour par le château de Glengorm où nous prenons une petite boisson rafraîchissante; une superbe ballade de 25km. Pour le souper nous trouvons un petit resto indien qui nous change des menus écossais.

 

Mercredi 2 – Salen

La météo change du tout au tout: très gris mais sec le matin et pluie continue l’après-midi. Nous commençons la journée en visitant le musée de Mull puis le musée maritime qui donnent tous deux sur le port à Tobermory. Nous reprenons la voiture pour aller manger à l’auberge de Craignure avant d’aller visiter le château de Duart, où nous sommes heureusement au sec. Ce très beau château médiéval vaut vraiment la visite car il a été restauré avec beaucoup de respect pour son histoire.

Il est maintenant temps de nous trouver à loger. Nous arpentons les petites routes (où il n’est pas évident du tout de se croiser) à la recherche d’un bed and breakfast et ce n’est qu’après 2 heures et en rebroussant chemin que nous trouvons une belle maison à Salen. Nous soupons à l’hôtel en face et nous prenons le temps d’une petite promenade jusqu’à la mer avant d’aller prendre un repos bien mérité.

 

Jeudi 3 – Glenforsa - Grimbergen

Les prévisions météo pour le WE sont très mauvaises et nous décidons de profiter d’une petite fenêtre de temps potable pour nous échapper. Nous rendons la voiture à David et nous décollons en direction du sud. Les nuages sont bas et nous survolons la mer avant de mettre le cap sur Sherburn in Elmet où nous faisons le plein. Encore une escale à Calais et c’est sous le ciel bleu que nous atterrissons à Grimbergen.